mercredi 15 septembre 2010

Littérature, culture, même combat !

Le général disait en 1968 : "C'est la chienlit"...
Dans notre littérature, c'est François Rabelais, dans Faits et dits du géant Gargantua et de son fils Pantagruel qui nous en cause préalablement.
Passée cette intro qui n'a rien à voir avec les termes de ce post, j'explique.

Mes longues insomnies, sont exclusivement consacrées à la lecture sur le net, d'articles, de conseils distillés par mes amis Facebook ou des twitterers auxquels je suis abonné... et je  'ai ni le loisir ni l'envie de me poser le derrière sur le sofa à ingurgiter l'audiovisuel, fût-il public ou privé (parce que TF1, c'est mort depuis des années et Arte, n'est pas  compatible avec mes horaires).

Et sur le coup de 01 heure, cette nuit, je tombe sur une invitation de Fred Griot, postée à 913 de ses autres amis à 23h47 sur Facebook, m'invitant à participer à un événement du 16 au 23 septembre. Bien, jusque là tout va bien... mais en creusant un peu plus loin, je découvre un autre événement qui, pour le coup génère une montée d'adrénaline soudaine.

A savoir le 28 septembre de 20 h 30 à 22 h 30 au Dynamo de Pantin (non, c'est pas du foot) une soirée avec projection de film et lecture-perf.
J'aurai bien aimé en être... 28 septembre, Pantin, un mardi.

François Bon en lecture publique à Ouessant (cale princesse 19 août 2010)

Hey, mais ya école demain ! 
Peux pas tout le temps (même jamais du reste) me payer un aller-retour Air France à 600 euros, (si si, c'est le tarif) Quimper/Paris ou Easy-Jet Brest/Paris (à 33 euros, si si, c'est le tarif... mais qui arrive à 20h20 à Roissy...) pour assister à ce genre d'événement...

Bon ben ya qu'à regarder sur le net !
Comment ça, c'est pas diffusé sur le net ? 
Ah ben non, c'est payant, de 8 à 12 euros (c'est donné !)
Oui c'est donné mais a contrario de ce qui se fait de mieux depuis quelques années chez publie.net et chez d'autres plus récemment (numerik:)livre, etc.), c'est pas pour tout le monde.

A quand une diffusion de masse pour non-intellos ?
Oui, parce qu'à l'exemple de ce que nous avons tenté de faire à numér'île, dans le cadre du salon international du livre insulaire mi-août —et avec l'accord de tous les intervenants— tout les débats, lectures, ont été publiés sur internet (ou en cours de l'être), les débats tous diffusés en direct et les retranscriptions non censurées. Gratuitement.

Et comme disait Thierry Crouzet :
"La révolution ne se fera pas à Paris, nous la ferons à Ouessant".
Fermez le ban !
Thierry, si cette révolution nous l'entendions à la culture, aux savoirs et connaissances ???

et là d'un coup je me dis que si un prospectiviste vient à lire ce message, je vais passer un sale quart d'heure :)
.


6 commentaires:

Guide de survie d'un célibataire a dit…

C'est vrai que la notion de partage du savoir n'est pas la même pour tout le monde, hélas. Les intellos qui préservent leur savoir et ne le diffusent qu'entr'eux ne m'intéressent. Par contre les intellos pédagogues et les communicateurs, ça j'aime. À numer'ile on a eu droit à ça et vous vous êtes donner la peine de nous le partager

F a dit…

Plein de questions dont une très élémentaire: heureusement qu'on bénéficie sur la route de quelques invitations rémunérées. Ce sera aussi le cas demain soir Genève avec Hubert Reeves: c'est "aussi" gråce à ça qu' on peut continuer - je vois ces rencontres IRL comme une autre face de notre activité web. Et avec Pifarély on est prêts à venir faire cette perf là où on nous invite - question largement posée aux musicos, et de plus en plus à nous autres plumitifs....

F a dit…

Et post-scrotum : quand a joué avec Pifarély à Lorient, y a 2 ans, t'aurais pas eu besoin d'avion! (y a traces audio sur TL)!

jeanlou bourgeon a dit…

Autant pour moi...
mais tu sais que je découvre cet univers... le vôtre !
...et encore l'eau à la bouche : avec Hubert Reeves ; zut, pas avion Quimper/Genève !...
me jetterai sur TL, alors.

fgriot a dit…

y ai pensé à diffusion live via net, même si un peu lourd à mettre en place... mais c'est pas encore dit que ça ne se fera pas en différé.

sinon on est prêt à aller rejouer ça à Ouessant. Ouessant qui me trotte dans la tête depuis un moment, sans compter la présence mer qui m'obsède (ici pour exemple : http://www.fgriot.net/txt/via/via_cargaison.php )
d'ailleurs quand assez de l'écritoire du web de l'écran; c'est en littoral que je m'échappe, marcher, seul...
amicalement

fg

Anonyme a dit…

et puis un certain attachement aussi à "l'événement" situé dans l'espace et non reproductible dans le temps, même si position ambiguë peut-être pour un attaché au web...